A ceux qui pensent faire reproduire leur chienne pour garder un petit, ou qui espèrent en retirer un "petit plus" pour mettre du beurre dans les épinards... La belle aventure tourne parfois au cauchemard.

Petit passage en revue (sûrement non exhaustif) des risques liés à la reproduction

Avant la saillie

Il faudra vermifuger et vacciner la chienne... Il est également utile de lui faire passer les tests de dépistage disponibles (radio pour les articulations, tests oculaires, tests ADN, ...) pour trouver un bon parti & s'assurer d'avoir mis toutes les chances de son côté d'avoir des chiots en bonne santé.

La saillie

Financièrement déjà, si vous voulez être sûr de votre coup, vous allez opter pour un suivi des chaleurs chez le vétérinaire afin de déterminer la meilleure période pour la saillie. Ceci n'est pas une obligation mais si vous voulez vraiment des chiots et que le mâle n'est pas chez vous, il est préférable de le faire.

Ensuite, même la saillie n'est pas sans risque !

Saviez-vous que le mâle risque une fracture pelvienne si la chienne s'assied ?

La gestation

Vous pourrez faire des contrôles par écho/radio.

Durant la gestation, il peut se produire un avortement (avec une cause infectieuse, bactérienne, traumatismes, intoxications, certains médicaments et des problèmes d’origine génétique).. Avec des risques plus ou moins grands pour la chienne elle-même (en cas d'infection par exemple). Il peut aussi se produire une grossesse extra-utérine (rare), une rupture de l’utérus en fin de gestation (plus fréquent) une hernie ou une torsion de l'utérus, qui conduisent tous à la nécessité d'une intervention chirurgicale (avec ses risques pour la femelle).

La mise bas

Si tout se passe bien, la nature est bien faite... mais il se peut que des chiots se présentent mal, soient trop gros (surtout dans les petites races), que la chienne fatique ou autres raisons qui vont alors conduire à la césarienne (déplacement en urgence chez le vétérinaire, peut-être un tarif de nuit ou de week-end si pépette est joueuse). Comme toute opération sous anesthésie générale, il arrive que la chienne ou les chiots ne survivent pas à une telle intervention.

Les chiots

Vous ne couperez de toute façon pas à la vermifugation, alimentation, identification et vaccination des chiots : ceci est une obligation légale, que vous donniez ou vendiez les chiots.

Mais si tout ne se passe pas bien, les frais peuvent copieusement augmenter :

- malformations des chiots, syndrôme du chiot nageur, ...

- décès des chiots dans les premiers jours : l'herpès virose canine affecte selon les études 15 à 30% du cheptel.

- chienne stressée qui tue ses petits (... Et si, ça arrive et là non, on n'est pas dans une légende urbaine)

- maladie pouvant conduire au décès es chiots par affections virale ou bactérienne ou parasitaire diverses malgré le traitement (et là, je passe sur un nombre incalculable de problèmes !)

- risque d'éclampsie pour la chienne au début de la lactation : votre chienne peut mourir en quelques heures. Elle risque d'être hospitalisée (dans ce cas, c'est vous qui allez biberonner les petits, toutes les 2h, avec du lait maternisé pour chiot)

- mammite infectieuse : ça arrive même aux meilleurs. Voici une photo tirée du site http://www.kelchien.com/

campbell - mamitte infectieuse

Là encore, cet épisode s'est soldé par une longue opération sous anesthésie générale donc Campbell s'est remise presque par miracle (30% de chances de réussite seulement)...

Alors après avoir lu cet article, allez-vous penser "oui mais à moi, ça ne m'arrivera pas !" ? Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Vous aimez votre chienne pour ce qu'elle est ? Pour la vie que vous partagez avec elle ? Voulez-vous vraiment lui faire prendre de tels risques ?

Quelques idées reçues sur la stérilisation de la chienne ou de la chatte, par "boule de fourrure", un vétérinaire sur la toile

Vous allez me dire : ça manque de chiffres

Alors on y va ! Avec des arrondis, hein ? Parce que les frais vétérinaires sont libres. Prenons l'exemple d'une portée de 5 chiots où tout se passe bien :

 Stage d'initiation à l'élevage de la Société Centrale Canine* (yc frais de déplacement) 100€
 Vaccination, vermifugation de la femelle avant la saillie 50€
 Tests ADN (pour peu qu'il y en ait de disponible dans la race... Donc ça dépend !)  100€
 Radio pour la dysplasie des hanches (ou des rotules chez le petit spitz)  100€
 Médicaments pour la mise bas & après la mise bas, stérilisation etc  100€
Matériel (caisse de mise bas, lampe infra rouge, ...) 150€
 Alimentation pour les chiots 200€
 Vaccination, identification etc. des chiots 250€

On en est déjà à près de 1000€. Là, je ne vous ai pas compté les heures de ménage ni les nuits blanches. Et jusque là, tout allait bien. Mais voilà que vous vous apercevez que votre chienne dodeline méchamment de la tête, a une attitude très bizarre, ne semble pas bien. Evidemment, il est 23h et on est samedi. Direction les urgences vétérinaires

 Mise sous perf, examen et hospitalisation de la mère  200€
 Lait maternisé (sans compter le tarif biberonnage toutes les 2h...)   75€

On a franchi la barre des 1 000€, on n'a pas eu tant de galère que ça (pas de césarienne, pas d'infection, notre chienne tient le coup, les chiots grandissent bien...) et pour l'instant, on n'a vendu aucun chien... Et d'ailleurs... En ce temps de crise, et s'ils nous restaient finalement sur les bras, ces chiots ?...


A NOTER : * la Société Centrale Canine propose un module d'initiation à l'élevage qui dure 3j, coûte dans les 50€ (de mémoire) et est franchement un super pied à l'étrier pour savoir comment agir & réagir, ce qu'il faut faire & ne pas faire, etc.
Ce devrait être une base pour quiconque désire faire une mise bas parce que ça donne vraiment tous les basiques pour gérer le jour J où plein de choses peuvent se passer :
- comment trouver le bon moment pour la saillie, ce qu'il faut faire avant, etc
- comment se comporter lors de la mise bas, comment aider la chienne, comment réanimer un chiot qui a du mal à respirer, etc
- comment prendre soin des chiots, quelle T° au départ (tant qu'ils ne régulent pas bien leur température mais sans risquer la déshydratation, quel environnement, combien de temps, quels paramètres surveiller, etc)

BASIK

spitz adn

BASIK (Base Adn Santé Internationale du Keeshond), c'est l'application créée par Passion Spitz Loup pour vous donner accès aux informations relatives à la santé des lignées de spitz qui vous intéresse... Pour que vous ne puissiez plus dire "je ne savais pas !" Et parce que les éleveurs deviendront consciencieux si les acquéreurs le sont eux même : propriétaire ou futur propriétaire de spitz loup, c'est VOUS qui détenez l'avenir de la race au creux de vos mains !

Restons en contact !