Je m'excuse par avance de la longueur de cette page qui n'est pourtant qu'une introduction au problème qu'est l'épilepsie. J'ai cependant découvert plusieurs informations que je ne connaissais pas en le traduisant, et j'ai pensé qu'il était important que ces informations soient disponibles sur un site français.

Je l'ai mis sur plusieurs pages afin de ne pas vous faire peur :-) En voici le sommaire :

Première page : (vous y êtes)

Consultez le vétérinaire
les points clés
qu'est-ce que l'épilepsie primaire ? l'épilepsie secondaire ?
est-ce que l'épilepsie est répandue chez les chiens ?
qu'est-ce qui permet de savoir si mon chien va avoir une crise ?
comment est-ce qu'on diagnostique l'épilepsie primaire ?

Passons à la page 2

Epilepsie et fonction thyroïde
Shunt du foie
Autres examens
qu'est-ce qu'une crise d'épilepsie ?

Page 3

Les types d'attaques

les attaques généralisées
le comportement post-ictal
variations sur le thème
groupes d'attaques et statut épileptique
les effets d'une attaque
les crises d'absence
l'attaque focale
l'attaque focale simple
exemple

Page 4

Qu'est-ce qui ressemble aussi à des attaques ?
l'épilepsie héréditaire
Traitement
Vivre avec un chien épileptique
Je suis propriétaire d'un spitz loup et mon chien est épileptique.
Je suis propriétaire d'un spitz loup et je souhaite le faire reproduire.

Traduction et résumé de l'article "Comprendre l'épilepsie de votre chien" écrit par Dennis O'Brien, DVM, PhD, Diplômé, ACVIM, Spécialité de Neurologie Université du Missouri, Collège de Médecine Vétérinaire (sauf pour les 2 dernières sections)

Intégralité du texte (en anglais) disponible sur http://www.canine-epilepsy.net/

"Toutes les maladies les plus aiguës, les plus puissantes et les plus mortelles et celles le plus difficile à comprendre ... tombent sur le cerveau."-Hippocrate

L'épilepsie a été reconnue dans le passé et était sans aucun doute une des maladies "difficiles" qu'Hippocrate a mentionné. Comprendre ce qui cause les crises, comment l'épilepsie est traitée et comment la recherche actuelle peut aider à diminuer l'incidence de la maladie, vous aidera à traiter la maladie de votre animal.

Voyez votre vétérinaire

Votre vétérinaire sera votre meilleure source de conseils sur la santé de votre animal. Il connaît votre animal, quels traitements ont été essayés dans le passé, ce qui a été trouvé à l'examen et les autres problèmes médicaux de votre animal.
Soyez un consommateur intelligent. Instruisez vous de la maladie de votre animal et n'ayez pas peur de poser des questions. Si vous ne comprenez pas pourquoi un test est exécuté ou un traitement recommandé, votre vétérinaire sera capable d'expliquer en quoi cela aidera votre animal.
Souvenez-vous quelqu'un peut poster n'importe quoi sur Internet sans qu'il n'y ait aucune garantie que l'information soit valable à moins qu'elle ne vienne d'une source honorable. Partagez ce que vous apprenez avec votre vétérinaire. Il peut vous aider à distinguer l'information qui peut être utile d'idées qui peuvent être inutiles ou même dangereuses pour les besoins individuels de votre animal.

Points clés

Si vous avez un animal atteint d'épilepsie, voici les points clefs dont vous devez vous souvenir. Ils sont discutés plus en détail ailleurs :
Ne changez pas et ne cessez pas la médication sans consulter votre vétérinaire.
Voyez votre vétérinaire au moins une fois par an pour une visite de contrôle.
Si votre animal a une attaque plus longue que 5-10 minutes ou 3 attaques dans un jour, amenez-le immédiatement chez le vétérinaire.
Restez sceptique sur les revendications exorbitantes de traitements.

Souvenez-vous, vivez avec l'épilepsie et pas pour l'épilepsie. Avec le traitement approprié, la plupart des chiens ont beaucoup plus de bons jours que de mauvais. Aimez tous ces bons jours! Aimez votre vie et votre animal. Ils ont une maladie grave, mais ça ne doit pas vous empêcher d'aimer le temps que vous avez avec eux.

Qu'est-ce que l'épilepsie

On appelle "épilepsie" le fait qu'un chien fasse des attaques cérébrales à répétition.
Ces attaques peuvent arriver de façon isolée dans la vie de votre animal et elles peuvent avoir des causes diverses. Elles sont un signe de maladie cérébrale de même qu'une toux est synonyme d'affection pulmonaire. Dire qu'un chien est atteint d'épilepsie ressemble au fait de dire qu'il a une toux chronique; c'est le signe qu'il existe un problème quelque part.
Tour ce qui peut endommager le cerveau dans un secteur donné peut causer l'épilepsie. Si nous pouvons identifier la cause des attaques, dire qu'elle sont dues à une tumeur cérébrale ou à un coup, nous disons que l'animal a une épilepsie symptomatique (ou secondaire). C'est-à-dire les attaques sont un symptôme d'un processus de maladie que nous avons été capables d'identifier.
Si nous avons regardé et ne pouvons pas trouver la cause, nous l'appelons épilepsie idiopathique (ou primaire). Le terme idiopathique signifie simplement que nous ne connaissons pas la cause. La cause peut avoir échappé à notre attention; Par exemple, un coup qui est trop petit pour être détecter avec des scanographies du cerveau ordinaires ou les dégâts qui sont arrivés pendant une précédente crise.

Beaucoup d'épileptiques idiopathiques ont hérité l'épilepsie : l'épilepsie est causée par une mutation dans un gène spécifique qu'ils ont hérité de leurs parents. Les chiens atteints d'épilepsie idiopathique commencent fréquemment à avoir des crises entre un et trois ans et certaines races sont prédisposées au développement de l'épilepsie. On a prouver une épilepsie héréditaire dans quelques races, pour d'autres, il s'agit d'un soupçon fort. Un des buts du Projet d'Épilepsie Canine est d'identifier des gènes responsables de l'épilepsie chez des chiens. Cela nous permettra de positivement diagnostiquer la forme héréditaire et prendra des mesures pour diminuer l'incidence d'épilepsie chez des chiens.

Est-ce que l'épilepsie est commune ?

L'épilepsie est une des maladies neurologiques les plus communes chez des chiens, mais personne ne sait à coup sûr combien elle est répandue. Certaines études estiment une augmentation de 4% du nombre de chiens atteints. Dans quelques races, l'incidence peut être plus haute et quelques familles peuvent avoir jusqu'à 14% d'épileptiques. L'épilepsie arrive moins fréquemment chez des chats et d'autres animaux de compagnie, vraisemblablement parce qu'ils n'ont pas de forme héréditaire de la maladie.

Qu'est-ce qui détermine si mon animal aura des crises ?

Personne ne sait ce qui détermine quand un épileptique aura une crise. La seule chose que nous pouvons prévoir de l'épilepsie est que c'est imprévisible. Quelques animaux de compagnie semblent avoir des attaques très régulièrement, tandis que chez d'autres, les crises semblent être précipitées par des événements spécifiques comme le stress, ou des changements du temps. Cependant, quand nous essayons d'utiliser ce qui est arrivé dans le passé pour prévoir quand la crise suivante peut arriver, nous n'avons pas d'habitude beaucoup de succès. Pour beaucoup d'épileptiques, il n'y a aucun modèle à leurs crises.

Comment peut-on diagnostiquer une épilepsie primaire ?

L'épilepsie idiopathique est un diagnostic par élimination. C'est-à-dire nous cherchons d'autres causes de crises et si nous ne pouvons en trouver aucune, nous faisons le diagnostic d'épilepsie idiopathique. Comment nous cherchons une cause sous-jacente est une question de jugement clinique. Nous recommandons toujours une étude minimale pour un chien ayant des crises. Cela nous fournira des indices d' une maladie sous-jacente possible et fournira la ligne des bases pour surveiller les effets secondaires potentiels de médicaments antiépileptiques.

Puisque votre vétérinaire ne peut pas être témoin d'une des crises de votre animal, il doit se fier à votre description de l'épisode. Cela l'aidera à décider si ces événements sont en effet des crises. D'autres problèmes comme la défaillance ou des périodes vertigineuses peuvent aussi aller et venir comme des crises et peuvent paraître semblables à l'oeil non formé. Ainsi, votre vétérinaire aura besoin une description claire de ce que vous observez pendant l'épisode pour l'aider à faire cette distinction. Il déterminera aussi quel type de crise votre animal éprouve. Notez une description de ce que vous avez vu aussitôt que possible après l'épisode. Si vous pouvez, faites une bande vidéo de l'épisode pour la montrer à votre vétérinaire ou au neurologue.

Pour exclure certaines maladies, nous aurions besoin de nouveaux tests. Si l'animal est à l'extérieur de la gamme de 1-3 ans quand l'épilepsie idiopathique commence typiquement, ou a des anomalies à l'examen que allusion d'une cause, nous recommandons fortement à un tel test. Votre vétérinaire peut vous diriger un neurologue pour certains de ces tests. Même si un animal est dans le diapason d'âge de l'épilepsie idiopathique, nous ne pouvons pas être sûrs que c'est bien l'affection qui le touche à moins que nous n'exécutions le plein complément de tests. Une étude (Podell 1995) a montré que 1/3 des chiens entre 1 et 5 ans avait une cause identifiable pour les attaques.

L'électroencéphalogramme (l'EEG) est un outil utile dans le diagnostic de l'épilepsie, mais a des inconvénients sérieux chez les animaux. Quand nous voyons des anomalies dans l'EEG, qui nous dit que c'est en effet une crise et peut nous aider à définir exactement la source. L'ennui est que ces anomalies d'EEG, comme les crises, peuvent aller et venir. Si elles n'arrivent pas tandis que nous enregistrons l'EEG, nous ne les verrons pas. L'enregistrement d'un EEG chez un animal éveillé est difficile, donc nous avons souvent à le calmer ou l'anesthésier pour obtenir un enregistrement adéquat. Les médicaments utilisées pour la sédation/anesthésie affectent aussi l'EEG. Ainsi, nous faisons souvent les diagnostics d'épilepsie basée sur les signes cliniques et n'exigeons pas la confirmation d'EEG de la maladie.

BASIK

spitz adn

BASIK (Base Adn Santé Internationale du Keeshond), c'est l'application créée par Passion Spitz Loup pour vous donner accès aux informations relatives à la santé des lignées de spitz qui vous intéresse... Pour que vous ne puissiez plus dire "je ne savais pas !" Et parce que les éleveurs deviendront consciencieux si les acquéreurs le sont eux même : propriétaire ou futur propriétaire de spitz loup, c'est VOUS qui détenez l'avenir de la race au creux de vos mains !

Restons en contact !