• Un chien complice
    Un chien complice
  • Un chien qui attire l'oeil
    Un chien qui attire l'oeil
  • Une boule de poils...
    Une boule de poils...
  • Un chien sensible !
    Un chien sensible !
  • Allergique à l'autorité !
    Allergique à l'autorité !
  • Venez nous découvrir !
    Venez nous découvrir !

De l'importance d'une base de données mondiale pour les Spitz Loups

Merci à Anji Maefleet (Information à diffuser aussi largement que possible)

World DataBase for Keeshond

L'héritage du site web du regretté Steve Dworkin, la base de données mondiale des pedigrees de Spitz Loups, est une ressource précieuse que nous, éleveurs, avons été tellement chanceux d'avoir eu longtemps. Je suppose qu'aujourd'hui, les éleveurs dans le monde entier la considèrent acquise. Mais Trevor Rogers qui maintient la base de données des pedigrees a vraiment, vraiment du mal en ce moment; le site n'est pas automatiquement mis à jour durant la nuit par les fées - quelqu'un doit envoyer à Trevor les informations pour que lui mette à jour le site.

Une des raisons pour lesquelles j'essaye de ùettre un grans coup de pied au cul du monde, c'est que le patrimoine génétique mondial du spitz loup est à jamais diminué, et nous devons nous assurer qu'il y a une race du Keeshond laissée pour l'avenir. Avec toute l'importation et l'exportation des chiens et de sperme qui se passent, sans base de données généalogique précise et internationale, librement accessible à tous; tout éleveur dans tous les pays risque d'élever vers une impasse.

TOUT chien a des mutations récessives. Pour poser un problème, une mutation récessive doit trouver un compagnon, et le meilleur endroit pour le trouver est chez un parent proche qui partage beaucoup de vos gènes. La véritable raison qui pousse les éleveurs à utiliser la consaguinité - pour avoir deux copies d'un même allèle pour des traits désirés - est également la vraie cause du fait que le nombre de problèmes génétiques chez les chiens continue d'augmenter. Et comme un éleveur obtient de plus en plus de cohérence dans la traits qu'ils recherchent en augmentant la quantité d'homozygotie génétique dans leurs chiens, Ils obtiennent également un de plus en plus grand risque de fixer les gènes pour certains problème génétique inconnue jusqu'ici.

En dehors de faire l'analyse de l'ADN, l'estimation du coefficient de consanguinité (COI) est la meilleure façon de prédire l'issue d'un élevage. Mais la COI ne donnera de bonnes informations que si la base de données généalogiques le permet. Il faut remonter aussi loin que possible, de préférence aux fondateurs d'une lignée, car les données manquantes se traduisent par une sous-estimation de la valeur réelle du COI. Aussi, rendre les données aussi complètes que possible est important.

Le COI est un outil puissant dans les mains d'un éleveur compétent qui apprécie le bénéfice ou la réduction du risque de maladie génétique causée par une mutation, et pas seulement ceux que nous connaissons et pouvons tester. Et même si la mesure du bénéfice peut être pensée uniquement dans la réduction d'un problème génétique, il y a aussi de réels bénéfices en terme de fertilité, de taille de portée, de survie des chiots et la croissance, la durée de vie et la bonne santé générale.

Si vous payez pour faire des tests d'ADN, ne tournez pas autour du pot et élevez une portée avec un COI de 25% ou plus. Vous avez payé pour échanger un risque connu avec un inconnu. Si le risque connu valait le coût d'un test, considérez aussi la valeur de réduire les risques inconnus. Des portées plus grandes ou plus saines, plus de fertilité, et chiots de plus longue durée peuvent être obtenus tout simplement en réduisant COI. Ceci est un grand gain, et il ne vous coûtera pas une chose.

Il est maintenant arrivé à un stade où il suffit de revenir quatre ou cinq générations sur tout le pedigree et les mêmes chiens commencent à apparaître plus et plus encore. Certains des COI deviennent effroyablement élevés avec ses chiens apparaissant comme étant très étroitement produits. Nous n'avons pas unpatrimoine génétique pour commencer et nous avons besoin de garder ce que nous avons de cette diversité génétique. Une fois que les gènes sont partis, ils sont partis, il n'y a pas possibilité de les récupérer - éteint veut dire à jamais.

Idéalement, Trevor aimerait des copies des dossiers/registre de n'importe quel pays européen (pour Keeshonds / Spitz) que vous avez; peu importe leur âge. Les informations minimales dont il a besoin sont :

  • Nom officiel du chien
  • Père
  • Mère
  • Date de naissance
  • Numéro d'enregistrement
  • Facultatif : des données sur la santé (hanche, les scores de coude état de PHPT etc) et une photographie.

S'il vous plaît, envoyez-lui un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


English version :

THE IMPORTANCE OF A GLOBAL WOLF SPITZ / KEESHOND DATABASE

Thanks to Anji Maefleet

The late Steve Dworkin’s legacy of the Keeshond World Pedigree web site is such a valuable resource which we, as a breed, have been so lucky to have had for so long. I guess now that most keesie breeders world wide take it for granted. But Trevor Rogers who maintains the pedigree data base is really, really struggling at the moment; the site doesn’t get automatically updated overnight by the fairies - someone has to send Trevor the information for him to update the site.

One of the reasons why I’m trying for a ‘global kick up the butt’ is that world wide the keesie gene pool is ever decreasing and we need to ensure that there is a Keeshond breed left for the future. With all the importing & exporting of both dogs & semen going on, without an accurate & international pedigree data base, freely accessible to all; every breeder in every country is risking breeding themselves into the same corner.

EVERY dog has recessive mutations.  To cause a problem, a recessive mutation must find a mate, and the best place to find that is in a close relative that shares many of your genes.  The very reason breeders inbreed - to get two copies of the same allele for desirable traits - is the very reason the number of genetic disorders in dogs will continue to rise.  And as a breeder gets more and more consistency in the traits they want by increasing the amount of genetic homozygosity in their dogs, they also get a greater and greater risk of fixing the genes for some heretofore unknown genetic problem.  

Apart from doing DNA analysis, estimating the Coefficient of Inbreeding is the best way to predict the outcome of a breeding. But the COI will only be as good as the pedigree database. It needs to go back as far as possible, preferably to founders as missing data will result in an underestimate of the actual COI value, so making the data as complete as possible is important.

COI is a powerful tool in the hands of a knowledgeable breeder that appreciates the benefit of reducing the risk of genetic disease caused by any mutation, not just the ones we know about and can test for. And even though the measure of benefit being considered might just be in the reduction of genetic disease, there are also very real benefits in terms of fertility and litter size, puppy survival and growth, lifespan, and general good health.


If you're paying to do DNA testing, don't turn around and breed a litter with a COI of 25% or more. You will have paid to swap a known risk with an unknown one. If the known risk was worth the cost of a test, consider also the value of reducing the unknown risks. Larger litters of healthier, more fertile, and longer-lived puppies can be had simply by reducing COI. That's a great payoff, and it won't cost you a thing.

It is now getting to the stage where you only have to go back 4 or 5 generations on any pedigree and the same dogs are starting to appear over & over again. Some of the COI’s are getting frighteningly high without the dogs appearing to be closely bred. We don’t have a large gene pool to start with and we need to keep what genetic diversity we have. Once genes are gone they’re gone, there’s no getting them back – extinct means forever.

Ideally Trevor would like copies of any European country’s stud/registry records (for Keeshonds/Wolfsspitz) that you have; no matter how old they are. The minimum information he requires is:

  • Registered Name of dog
  • Sire
  • Dam
  • Date of Birth
  • Registered Number
  • Optional is any health data (hip, elbow scores, PHPT status etc) and a photograph.

Please email him at Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

BASIK

spitz adn

BASIK (Base Adn Santé Internationale du Keeshond), c'est l'application créée par Passion Spitz Loup pour vous donner accès aux informations relatives à la santé des lignées de spitz qui vous intéresse... Pour que vous ne puissiez plus dire "je ne savais pas !" Et parce que les éleveurs deviendront consciencieux si les acquéreurs le sont eux même : propriétaire ou futur propriétaire de spitz loup, c'est VOUS qui détenez l'avenir de la race au creux de vos mains !

Restons en contact !